Étiquettes

, , , , , , , ,

C’est le moment de réaliser des pulvérisations foliaires pour améliorer la croissance des plantes potagères ou des arbres et stimuler leur système immunitaire (et oui les plantes ont un système de défense immunitaire pour parer à des attaques de ravageurs ou de maladies !).

La petite vidéo qui suit a été réalisée pour un cours sur les traitements naturels donnés dans le cadre de la formation BPREA du CFPPA ARIEGE-COMMINGES. Le traitement en question comporte des extraits fermentés d’ortie et de consoude ainsi que des EM (micro-organismes efficaces) :

Voici quelques vertus des plantes utilisées :

ORTIE :

On utilise la plante entière avant floraison. L’ortie fortifie et stimule la flore microbienne du sol et la végétation (amélioration de la fonction chlorophyllienne ; lutte contre la chlorose). Elle sert aussi d’activateur de compost.

L’extrait fermenté peut servir au trempage des semences à 2 % pour favoriser la germination des semences (24 heures pour les grosses graines type haricots et 12 h pour les petites graines à fin tégument type carottes) ainsi qu’au pralinage des racines des arbres, arbustes ou légumes. A 10 % en arrosage, il a un effet engrais soluble également. L’extrait est aussi très riche en micro organismes favorables au sol. Il peut aussi être utilisé en pulvérisation foliaire dilué à 2 %. On n’intervient pas en curatif avec l’extrait fermenté (c’es t à dire une fois la maladie installée). Il ne faut pas dépasser 2 traitements par mois en foliaire sauf pour les cucurbitacées pour lesquelles on peut aller jusqu’à 5
traitements par mois. L’extrait amène en effet beaucoup d’acides aminés.

CONSOUDE :

On utilise en général les feuilles fraîches avant floraison. Elle stimule la flore
microbienne du sol et de la végétation (fonction phytostimulante). Elle favorise la
pousse, le développement foliaire ainsi que la germination des graines. Les feuilles
fraîches peuvent servir d’accélérateur de compostage. Elles favorisent la multiplication et le développement cellulaire (la consoude est une plante médicinale utilisée dans la pharmacopée humaine). La consoude agit d’abord sur la cuticule des feuilles qu’elle épaissit pour en faire une barrière plus efficace contre les ravageurs. Au sol, elle entraîne un appel de faune et on peut observer une augmentation des populations de vers de
terre. Elle agit aussi sur les mycorhizes en provoquant leur prolifération ce qui permet de limiter les phénomènes de faim d’azote. Elle a aussi la faculté de rééquilibrer le sol en rétablissant sa polarité notamment après un labour, en cas de tassement excessif ou encore après usage de désherbant. L’extrait fermenté s’utilise en pulvérisation foliaire dilué à 2 %. Dilué à 5 % c’est un engrais soluble que l’on emploie en arrosage au pied des plantes (la consoude est riche en potasse).