Étiquettes

, , , , ,

Nous travaillons depuis 8 ans maintenant à l’aménagement de la ferme et les choses ont bien progressé depuis le démarrage. Nous nous lançons, depuis cet hiver, dans un diversification des productions toujours dans une perspective d’autonomie. Nous avons donc commencé à implanter des lignes d’arbres dans la parcelle de cultures afin de limiter l’effet des vents dominants (Autan et Nord-Ouest) et créer ainsi des micro-climats plus favorables aux cultures. C’est ce que l’on appelle l’agroforesterie. Depuis quelques années, nous avons aussi implanté deux vergers qui ont un double usage : servir de pâturage aux brebis et produire des fruits. C’est ce que l’on appelle des prés-vergers. La première fonction est opérationnelle alors que la seconde demande plus de temps avant d’être effective en fonction de la croissance des arbres fruitiers.

Le territoire de la ferme se décompose donc en diverses productions : bois, prairies, légumes, fruits, céréales, cultures fourragères, …

Le plan suivant donne un aperçu de la répartition des espaces. Sur les 8 rangées d’arbres prévues dans la parcelle agroforestière, 3 sont plantées. Les autres seront réalisées ultérieurement. La rangée à l’Est sera une haie fruitière avec différents niveaux : arbres de haute tige, arbustes fruitiers (groseillers, framboisiers,..), plantes herbacées (consoudes, …) et plantes grimpantes (ronces fruitières). Sur la bordure Est nous avons implanté une haie diversifiée en limite de propriété. Nous avons bénéficié pour la plantation (fourniture des plants et plantation proprement dite), le paillage (broyât de branches) et les premiers entretiens (débroussaillage et taille d’hiver) de l’aide de la Communauté des Communes du Canton de Saverdun qui a pris totalement en charge ces opérations. La haie comporte une centaine d’arbres de 16 essences différentes : bourdaine, buis, cornouiller sanguin, noisetier, genêt à balais, houx, prunellier, sureau noir, troène, viorne obier, laurier tin, arbre de Judée, épine vinette de Juliana, cotoneaster franchetti, lilas, deutzia. L’objectif est de ramener de la biodiversité pour accueillir le maximum d’auxiliaires.