Étiquettes

, , , , , , , ,

Ca y est, nous avons enfin eu une pluie tout juste efficace : 10 mm tombés vendredi 28 octobre. Cela faisait presque deux mois que nous n’avions pas eu une telle pluie. Résultat : les pâturages étaient complétement secs, sans un brin d’herbe verte et de grosses difficultés pour nourrir brebis, chèvres, ânes et cheval. Aujourd’hui seulement les parcelles commencent à reverdir. Mais le déficit est tel qu’il faudrait d’autres précipitations. Cette année 2011 est globalement très sèche avec seulement 400 mm tombés à ce jour, c’est à dire moins qu’en 2005 où il n’était tombé que 531 mm chez nous alors que l’on a d’habitude des précipitations annuelles autour de 700 mm.

Pour pallier en partie à ces manques d’eau nous avons installé des cuves à eau pour récupérer l’eau des toitures. Nous disposons ainsi de 5000 l de réserves. Mais nous ne comptons pas là-dessus pour arroser les cultures, c’est bien insuffisant. Cette eau sert principalement pour les animaux et l’arrosage des fleurs. L’eau d’irrigation des cultures et des jeunes arbres est assurée par un puits.

Et deux ans après notre installation sur la ferme nous sommes passés de l’aspersion, très dispendieuse en eau, au goutte-à-goutte et au paillage des cultures. L’économie d’eau est très importante. La première année nous vidions le puits 2 fois par jour. Maintenant le vider est devenu plutôt exceptionnel.